AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kymco Hipster 125 cc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hipster
chauffard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 44
moto : Kymco Hipster 125
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Kymco Hipster 125 cc   Jeu 19 Juin 2008 - 2:39

KYMCO Hipster 125


Avec ses chromes et son habillage tout en rondeurs, la Hipster ne manque pas d'allure. Dommage que son ergonomie inhabituelle gâche un peu son comportement sain et l'agrément évident de son moteur.

Kymco fait une nouvelle fois preuve d'originalité. Avec sa bouille sympa et son équipement complet, cette Hipster ne manque pas de charme. Sa console de réservoir reçoit un affichage numérique pour le niveau d'essence et l'heure. On notera aussi ses deux échappements (pour un seul cylindre ! ) et son strapontin passager transformable en dossier d'appoint, d'ailleurs peu pratique. Car dés les premiers mètres, le Hipster dévoile une position de conduite peu confortable, surtout pour les plus de 1,70 m. Sa selle et son guidon mal dessinés obligent à pencher le buste en arrière... ou plier les bras de façon peu naturelle. Dommage, car le comportement de cette 125 se révèle sain, et son moteur emmène gaillardement le tout à un petit " 100 " de croisière. Un essai s'impose avant de craquer...
fdavregjht

Technique : monocylindre, 4 temps, refroidi par air, 2 (ou 4) soupapes, puissance 12,5 (ou 14) ch., démarrage électrique et kick, freins AV à disque / AR à tambour, poids à sec 155 kg

Détails : large poignée, selle passager relevable, 2 béquilles, starter automatique, console réservoir avec affichage électronique du niveau d'essence et de l'heure

Chiffres : vitesse maxi 105 km/h, conso moy. 3,8 l./100 km, autonomie 320 km


caractéristiques techniques détaillées :

moteur

Type - 125cc - Single Cylinder, 4 Stroke / monocylindre 125 cc 4T
4 Valve, Air Cooled (OHC) / 4 soupapes, refoid' liquide
Power - 8.9 Kw @ 9750 Rpm / puissance 8.9 Kw (14 ch.) à 9750 T/m
Clutch - Mechanical / embrayage méchanique
Gear Box - 5 Speed / boite 5 vitesses manuelles
Maximum Speed - 65mph / vitesse max - 110 km/h

chassis

Frame - Tubular Steel / chassis à structure tubulaire
Tyres - 3.00/18 Front, 130/90-15 Rear / pneux 3.00/18 avant, 130/90-15 à l'arrière
Brakes - Front Disc / Rear Drum / freins - avant disque - arrière tambour
Front Hydraulic Forks / fourche avant hydraulique
Rear Adjustable Hydraulic Dampers / ammortos arrières ajustables

dimensions et poids

Length - 2247mm / longueur 2.247 m
Width - 845mm / largeur
Seat Height - 690mm / hauteur de selle
Net Weight - 141kg / poids à vide

équipement

Centre Stand & Side Stand / béquille centrale et latérale
Electric & Kick-Start / démarreur électrique & kick
Rear Grab Rail (Chrome) / barre de maintient arrière chromée
Digital Fuel Gauge / jauge de carburant digitale
Back Rest Which Converts To Pillion Seat / siege arrière se converti en dossier pour le pilote






'tite bécane sympa approuvée par John et Ponch' Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fastseb
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Jeu 19 Juin 2008 - 10:30

Salut Hipster,

J'ai eu l'occasion de l'essayer. C'est vrai qu'elle est jolie. Si elle avait un moteur un peu plus proportionnel, peut être que j'aurais craqué ...

Je veux dire par là que, le moteur fait tout petit.

Sinon j'aime le melange entre le custom et le contemporain ...

Elle a de la gueule ...

Bonne route !
Revenir en haut Aller en bas
Hipster
chauffard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 44
moto : Kymco Hipster 125
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Jeu 19 Juin 2008 - 16:34

Merci Alesi

oui c'est vrai que le bloc monocylindre fait un peu petit part rapport au reste de la moto.
Mais j'ai lu du bien sur ce bloc moteur. Smile


par contre impossible de trouver une video sur le net avec une Hipster qui roule... si vous avez un tuyau.. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fastseb
Hipster
chauffard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 44
moto : Kymco Hipster 125
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Dim 22 Juin 2008 - 22:13

je complète la présentation de ce modèle par des articles trouvés online. (pas vraiment faciles à trouver, en fait) Smile

voilà :


Toujours dans la catégorie custom, j’ai décidé de tester la Kymco Hipster, un custom assez attrayant vis à vis de son look très travaillé.

Le premier custom 125 avec une vraie gueule
Le créneau custom 125 est assez représentatif de la mode américaine, chrome luisant de toutes part, gros moteur mis en avant, position de conduite digne d’un scooter tourisme, la liste est longue et n’a d’égal que le nombre de 125 y étant représenté. En survolant on peux citer la Honda Shadow, la Hyosung Comet, la Dealim Daystar, la Kawasaki eliminator, l’Aprilia classic et la Kymco Hipster, en fait toutes les grandes marques possèdent leur custom. Si la plupart des marques ne vous disent rien c’est normal car toutes sont coréennes ou japonaises ( mis à part aprilia qui est italienne mais vous le savez sûrement ), les françaises et autres marques ne sont pas très ouvertes à ce marché. Si je vous parle de tous sa c’est surtout pour mettre en avant le style particulier de toutes ces machines, mais la Hipster fait un pas en avant et affiche un look bien plus valorisant et surprenant que toutes ses grandes sœur, comte rendu d’une rencontre plus qu’enrichissante.

Plus qu’un look ... Une gueule !
Je pense que c’est la le point le plus important de cette moto et c’est pour ça que j’en parlerai assez longuement. La Hipster est une moto à tendance nippone, normale car c’est de la qu’elle provient. Loin des pressions américaines elle a su se forger une apparence digne de BMW. Toutes de courbes vêtue elle s’offre à nos eux dans un étincellement de chrome et de métal. Bonne visite c’est partis …

Premier point, les carénages … ceux ci sont très loin des classiques carénages carré à outrance et recouvrant en partie les roues, ceux – ci sont allongés, courbés bref un vrai travail d’art. Les écopes de radiateur sont sûrement démonstratives du soin apporté au look. Tendu vers l’arrière et longeant le réservoir il se teinte d’un blanc œuf ( qui couvre d’ailleurs le réservoir et une partie de la coque arrière ) et remonte sur le réservoir où elle forme une aération à plat ( type voiture sportives ). Le réservoir rouge foncé longe la ligne des écopes et descend sous la selle par un élégant cache blanc recouvert d’une plaque chromé. Toujours lancé dans sa descente bien arrondi, la conque remonte en flèche vers les suspensions laissant une sorte de lame chromé sur son passage. De la un arrondi total fini la ligne avant de s’étiré vers le haut de la roue. La selle se marie très bien avec l’ensemble si ce n’est qu’elle laisse apparaître les vis de fixation des 2 coques arrières.
Deuxième point, les chrome … très présent sur cette moto, les chromes jouent la sobriété mais l’élégance. En partant de l’avant on retrouve la roue a rayon, un phare rond assez gros ( pour une 125 ) et un compteur situé juste au-dessus, le guidon ainsi que les commandes et les rétroviseur, les clignotant avant, la trappe d’essence, un petit carter de boite ( un peu trop petit d’ailleurs ), l’échappement jusqu’au silencieux, deux plaques sur les flanc donc la plus haute très bien incrusté dans le carnage, la suspension, et pour finir le porte pâque, la roue toujours a rayon et les clignotants et phare.

Dernier point l’esthétique moteur … très bien mis en valeur par un double berceau noir , le moteur laisse échapper deux silencieux ( un de chaque côté de la moto) très bien travaillé et arborant le sigle Kymco.
Moteur

Principal problème de cette moto … si elle se montre vraiment charmante, son moteur l’est beaucoup moins. Ce bon gros mono-cylindre de 124.1 cc n’est pas vraiment convaincant vis à vis de ses concurrents by-cylindre et tout autant des mono de Honda. Doté d’un simple ACT et de 2 soupapes il est un peu lourd a poussé et n’aime pas spécialement les haut régimes mais accroche tout de même bien un 110 km/h et se montre plutôt franc sur les reprises.
En ville

Loin d’être une référence dans ce milieu, la Hipster se montre dure a manier dans une utilisation intensive et surtout au beau milieu des bouchons. Son guidon très esthétique est bien loin d’être pratique car il est vraiment encombrant et trop large pour les braquages et les remontes files ( j’ai failli y laisser un des rétro en l’essayant ) sa hauteur de caisse laisse a désirer pour franchir les trottoir ( en vue de se garer ) et encore moins les plot de stationnement ( ces petites briques récalcitrantes pour les voitures que seule les moto peuvent traverser a condition de ne pas être trop bas ). Pour le stationnement en lui-même on est toujours aussi mal loti avec plus de 2.2 m de custom brut a casé dans des places réduite et difficilement accessibles et plus de 5m de braquage ( vive les manœuvre de 10 minutes pour la rentrer au garage ! ). Par contre rien à dire pour le look, quand vous vous arrêtez les piétons font de même pour contempler votre dernier joujou.
Sur route

Allez on passe la troisième et on sort des rue bondées et des nuages de CO2 pour découvrir le monde des lignes droites et des virages étalé sur des centaines de mètres. Ici la Hipster fait preuve d’une grande polyvalence notamment avec son dossier de passage transformable et dosseret pour le pilote ( qui trouve ainsi une position de conduite très agréable ). Plutôt calme elle est destiné a la balade et aux longues distances, boites longue et bien étagé, reprises franche mais sans accoup ou forte accélération, elle est aussi très fiable et endurante au freinage ( bien que le tambour arrière soit un peu léger à mon goût ). Pas de surprise en virage, sa passe sans toucher, légèrement incliné sur les gros pneu rassurant qui accrochent très bien a la route tout en maintenant un léger filet de gaz histoire de repartir de plus belle en sortie de courbe. Les suspensions se montrent douce bien qu’un peu sèches sur les bosses mais la selle amortie très bien ces quelques secousses.
Equipement

D’une tête au-dessus de ses sœur ( mis à part Hyosung ), la Kymco fait le plein d’équipement et en fait largement profiter le pilote. Démarreur électrique ou kick, a vous de voir car le choix vous est offert pour lancer le moulin. Niveau technique la Hipster met a disposition un starter automatique ( pratique pour ne pas se salir les mains de bon matin ), un totaliseur journalier et total, une jauge et un voyant a essence ( au cas ou vous ne verriez pas qu’il est temps de passer a la pompe ), deux béquilles ( centrale et latérale ) et d’un coupe contact. Au niveau du confort on a le droit a une astucieuses selle de passager modulable en dossier pour le pilote, une poigné de maintient pour le passager, un porte casque et une montre ( il ne faudrait pas arriver en retard n’est ce pas ? ).
Perf & technique

Moteur : mono cylindre 4t refroidit par air 2 soupapes 1 ACT
Cylindrée : 124.1 cc

Carburateurs : simple carburateur
Démarrage : électrique ou Kick

Boite : 5 rapports
Suspensions : Av : fourche hydraulique
Ar : double suspension

Freins : 1 disques Av : 280 mm et tambour Ar :140 mm
Pneu : Av 90/90 x 15 et Ar : 130/90 x 15

Poid a sec : 155
Longueur : 2.2 m

Hauteur ( niveau selle ) : 690 mm
Réservoir : 12 litres

Vitesse de pointe : 110 km/h
Note : 16/20

Je dois avouer que je suis encore sous le charme après cet essai, la Hyosung m’avait fait découvrir le plaisir de la balade mais la Kymco achève le travail. Contrairement a ma Comet 125 typé sportive qui me casse le dos a chaque utilisation intensive et qui me demande une grande attention pour la tenir sur la route ( beaucoup de couple et de pointe du a une modification du moteur ) la Hipster est calme et docile, on prend le temps de regarder le paysage tout en voyant défiler les kilomètre, pas de doute cette moto, je la réessaierai plus tard ! A ce prix (2450 €) d’autant plus il est rare de trouver des moto d’aussi bonne qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fastseb
Hipster
chauffard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 44
moto : Kymco Hipster 125
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Dim 22 Juin 2008 - 22:30

un autre :



Kymco complète sa gamme custom avec l’Hipster 125 chargée de succéder à la Zing. Avec une motorisation à 4 soupapes, le Kymco Hipster 125 dispose de nouveaux arguments sur le marché custom, mais c’est surtout dans le style qu’elle se démarque avec quelques pompages sur la BMW Cruiser. On remarque notamment son siège passager qui se relève en dossier conducteur. La ligne largement soulignée de chromes est renforcée par des garde-boues enveloppants. Le compteur domine le phare et une console, qui prend place sur le réservoir, intègre une instrumentation digitale comportant montre et jauge. Le moteur demande à être cravaché pour délivrer de bonnes accélérations, mais vibre beaucoup trop pour rendre les voyages agréables. La version Grand Voyageur (+ 350 €) propose top-case, valises et pare-brise assortis.

Le tarif conseillé du Kymco Hipster est de 2890 € (Aout 2007)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fastseb
Hipster
chauffard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 44
moto : Kymco Hipster 125
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Dim 22 Juin 2008 - 22:39

un autre :



KYMCO Hipster

Le custom branché

Avec son allure peu conventionnelle, la belle Kymco Hipster est un custom moderne qui joue le hi-tech. Loin d’être désagréable, il mêle harmonieusement plusieurs genres tout en conservant une identité forte. Platine d’instrument à la Yamaha V-Max, selle à dosseret rabattable sauce BMW 1200 C, le tout avec débauche de chrome et d’équipement comme on sait bien le faire chez Kymco. Un engin « branché » fait pour vivre différemment le quotidien.

Toujours novateur en matière de design, Kymco ne faillit pas à sa réputation avec ce custom Hipster. Cette machine innove dans son concept en proposant des solutions habituellement réservées aux cylindrées les plus grosses, voire inspirées de ces dernières (BMW 1200 C, Yamaha V-Max), mais elle a surtout été conçue pour le marché européen en tenant compte des attentes du public. Certains diront que la marque taiwanaise s’est encore « lâchée » dans un délire à la fois esthétique et futuriste, mais la Hipster se destine à l’automobiliste qui désire aussi se démarquer dans un marché du custom à une époque où les modèles étaient pléthoriques. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et seul quelques modèles ont survécu.

Confort moderne

L’avant de la machine est somme toute conventionnel avec sa fourche télescopique et son gros phare chromé, mais la face avant laisse ensuite apparaître un réservoir au dessin tendu, surplombé par une platine d’instruments digitaux. La ligne se continue sur une selle large pour le conducteur et un petit siège passager, se transformant en un tour de main en dosseret pour le pilote. Les prétentions au duo s’en trouvent ainsi limitées pour les longues distances, même si les suspensions arrière sont réglables tant pour le solo que pour le duo. Qu’importe ! Le dosseret procure de toute façon un confort de conduite tel, que l’on ne peut plus s’en passer un fois que l’on y a goûté. L’assise pilote, avec les repose-pieds pas trop avancés, offre une position de conduite proche de celle que l’on adopte sur un scooter. Les longues distances se font dans un véritable fauteuil et l’on n’a plus cette position étriquée de la Zing. L’Hipster se termine par un garde-boue généreux au dessin fuyant intégrant un feu rouge tout en rondeur, superbe et surtout efficace.
Le poste de commande est complet comme c’est la règle sur les Kymco. Le tachymètre trouve place au-dessus du phare et intègre un totalisateur partiel. Le té supérieur reçoit les voyants de point mort, de phare et de clignotants. La platine à affichage numérique sur le réservoir comporte une jauge à essence et une montre, équipement trop rare sur un custom. Il est dommage que pour conserver son caractère custom, le contacteur se trouve placé sur le cadre sous la cuisse gauche. Cela prive l’Hipster d’un contacteur à blocage de direction, ce dernier se trouvant sous la colonne. Le bouchon du réservoir ferme à clé, avec la même que pour le contact. En position relevée, le dosseret dégage un petit porte-paquet avec pour point d’arrimage les poignées de maintien passager. Les rétroviseurs grands et assez éloignés des épaules vibrent peu et permettent une bonne visibilité vers l’arrière.

Souplesse et vigueur

Le moteur est un classique monocylindre 4 temps à refroidissement par air et culasse 2 soupapes, simple arbre à cames en tête. Le démarrage se fait électriquement, mais au cas où, un kick est prévu. La boîte est précise et les vitesses se verrouillent correctement. Première enclenché et déjà l’Hipster dégage un caractère rageur et une sonorité affirmée par son échappement dédoublé. Le bloc propulse vivement la machine tout en faisant preuve d’une grande souplesse et il est facile de reprendre de l’allure sur un filet de gaz en 4ème. Il pousse fort dès les premiers tours de roues et permet d’atteindre rapidement une vitesse fort honorable de près de 110 km/h chrono. En revanche, la consommation se montre élevée, mais le réservoir de 12 litres, permet d’emmener l’Hipster pour de longues balades dominicales.

Un vrai custom

La prise en main de la machine est facile grâce à son grand guidon qui peut se révéler gênant au moment de remonter les files de voitures. Si la position de conduite participe activement au confort global, notons aussi les combinés amortisseurs réglables en trois positions. Attention, la position « 3 » confère une dureté du ressort faite pour le duo. L’agrément général est donc en nette amélioration par rapport à une Zing qui transmettait les irrégularités de la chaussée directement dans le bas du dos. La fourche télescopique assume bien sa tâche et, combinée au cadre à berceau dédoublé, procure une excellente tenue de cap si l’on ne force pas trop l’allure. Au delà, la machine devient un peu flou dans son comportement. Le freinage efficace et endurant est confié à un disque pincé par un étrier double piston à l’avant et un classique tambour à l’arrière. Le dosage progressif ne surprendra jamais le conducteur.

Conclusion

À l’aise à la ville comme sur la route, l’Hipster se présente comme une belle alternative face aux autres customs monocylindres plus classiques. Un poil avant-gardiste, l’Hipster peut paraître déconcertante, mais elle permet de rouler différemment et de bénéficier de la meilleure motorisation de la gamme. L’exception se paye généralement au prix fort, mais l’Hipster vous en donne largement pour votre argent.


+++


Look pétillant
Le dosseret de selle rabattable
Les bonnes prestations
La jauge à essence digitale et la montre


---

Look ostentatoire
Bruit moteur



Fiche technique

Moteur : monocylindre 4T, refroidi par air, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 56,5 x 49,5 = 124 cm3
Puissance maxi : 12,5 ch à 9000 tr/mn
Couple : 11 nm à 6500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : 1 carburateur
Embrayag:e : en bain d'huile
Boîte : 5 rapports
Cadre : double berceau tubulaire en acier
Suspension av. : fourche hydraulique ø33 , déb. 110 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs, déb. 80 mm
Frein av. : 1 disque ø 280 mm, étrier double piston
Frein ar. : tambour ø 140 mm,
Pneu av. : 3,00 x 18; ar. : 130/90 x 15
Réservoir essence : 12 litres
Longueur : 2190 mm
Hauteur de selle : 690 mm
Poids à sec : 154 kg

Equipement de série

Démarreur électrique
Kick
Starter auto
Blocage direction sur la colonne
Bouchon d’essence à clé
Totalisateur journalier
Jauge d’essence (digital avec réserve)
Voyant d’essence
Montre
Béquille centrale
Béquille latérale
Poignée de maintien
Accroche casque
Porte-paquets (si dosseret relevé)
Dosseret pilote/pouf passager

Constructeur / Distributeur

KYMCO
MSA International SA
BP 20 - L.6905
Niederanven (Luxembourg)
Tel : 00 35 22 63 45 71
Fax : 00 35 22 63 45 75
www.kymcofr.com


Concurents


DAELIM Daystar FI

FYM Idaho

HYOSUNG Aquila

KEEWAY Superlight

KYMCO Zing II

REGAL RAPTOR Raxter 2

SUZUKI Marauder

YAMAHA YBR Custom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fastseb
Hipster
chauffard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 44
moto : Kymco Hipster 125
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Dim 22 Juin 2008 - 22:44

en résumé : apparement la Hipster est jolie, agréable/comfortable, originale, bien équipée mais pas très puissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fastseb
mick 53
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12918
Age : 43
Localisation : 53 la mayenne
moto : yamaha TRI BOLT EML
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Lun 23 Juin 2008 - 10:23

La hypster est un custom vraiment reussi et design inspiré librement de la bmw

_________________
http://motards-mayennais.forumactif.com/forum.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Ven 10 Mai 2013 - 17:30

bonjours

cela fait bientôt 5 ans que personne n'a écrit quoi que ce soit sur ce forum, c'est pas grave, je le relance en répondant à Hipster:
J'ai trouvé une vidéo faite par turbo sur la Kymco. tu n'as plus qu'à aller sur M6.fr. Je vais essayer de la rechercher pour y coller ici le lien (si c'est possible).
V à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Ven 10 Mai 2013 - 17:37

http://www.turbo.fr/emission-turbo/415878-emission-turbo-du-18-06-2000-kymco-hipster-mercedes-ml-270-cdi.html

Comme promis, voila le lien.
Ce qui nous intéresse commence à la 19eme minute.
V à tous.
Revenir en haut Aller en bas
lunakey
MODO
MODO
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1869
Age : 42
Localisation : 72
moto : SR 125 de 1990
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Ven 10 Mai 2013 - 19:58

sacré deterrage! VFHNV

sinon oui bonne petite machine qui se démarquait par son look original librement inspiré de la grande soeur bm...
10 ans plus tard c'est une bonne base pour se faire un bobber la base est là une fois enlevé tout tout le plastoc "bmw"!

_________________
RETRO RIDER

Yamaha XT 125 '88 en reconstruction
Yamaha SR 125 '01 street tracker
Honda rebel 125 '98 bobber "iron man"
Mz etz 125 '88 "maroc express"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginkgo
pilote
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 37
Localisation : Franche-comté(90)
moto : Kymco CK 125 Pulsar II 2012 / Yamaha XT600(3TBK) 93 / Peugeot Fox L 1993
Date d'inscription : 16/12/2011

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Sam 11 Mai 2013 - 2:08

12,5ch !!!! 'tin deg le meme bloc n'en sort plus (difficilement) que 10ch actuellement triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/CustomsBobbersBaggersEtChoppers
100 nx
pilote
avatar

Masculin
Nombre de messages : 629
Age : 41
Localisation : soufflenheim
moto : Yamaha 1300 Venture royale
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   Sam 11 Mai 2013 - 11:09

oui dommage car elle a belle gueule meme si je suis plutot old style .
le jour ou j aurai a nouveau quelque sous j en chercherais une 125 custom pour ma femme .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freebikeralsace.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kymco Hipster 125 cc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kymco Hipster 125 cc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kymco Hipster 125 cc
» bonjour a tous
» C'est moi
» Je vend mon Hypster 125 cm3
» (TUTO) BEQUILLE CENTRALE (montage)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
125 EN FOLIE ( les ) :: général :: PRESENTATION DES MODELES 125 :: customs-
Sauter vers: